Este sitio Web utiliza cookies propias y de terceros con objeto de mejorar la experiencia de navegación. Si continúa navegando estará aceptando de forma expresa el uso de estas cookies. Puede obtener más información en nuestra página Uso de Cookies

Je suis d·accord
 

GAZTELUGATXE

San Juan de Gaztelugatxe fait partie de ces visites que l’on peut difficilement oublier, de ces visites après lesquelles on ne sait plus très bien quelle photo choisir, de celles que l’on ne cesse de montrer à son retour, de celles que l’on recommande et qui finissent directement en fond d’écran… car San Juan de Gaztelugatxe a bel et bien quelque chose de magique.

Il faut d’abord savoir que vous vous trouvez au beau milieu d’un Biotope Protégé, ce qui veut dire que la richesse naturelle et paysagère de cet espace est d’une grande valeur, et que son écosystème doit être préservé. Il s’agit en outre d’un Site d’Intérêt Géotouristique qui se prête parfaitement à ce que vous vous laissiez tenter par une visite guidée pour découvrir, de la main des professionnels, la façon dont s’est formé à travers des milliers et des milliers d’années, tout ce que vous avez sous les yeux.

C’est précisément ce travail sculptural dû à l’action du temps, du vent et des vagues sur les rochers qui donne au paysage de Gaztelugatxe tout son charme, sa dimension spectaculaire et sa beauté. Des falaises vertigineuses à couper le souffle, des petites criques, des îlots, le flysch… de capricieuses formations rocheuses qui ne manquent pas de vous surprendre au premier coup d’œil.

Atxulo et ses environs sont une excellente porte d’entrée sur Gaztelugatxe. C’est ici que se trouve une curieuse cavité creusée dans la roche, qui nous ouvre une fenêtre donnant sur Bakio, un cadre idéal pour profiter d’un coucher de soleil sur la ligne côtière.

Mais le joyau de la couronne est formé par l’ensemble de l’îlot de San Juan couronné par sa petite chapelle. Force est de constater la singularité de ce paysage du fait de la rare présence d’îles dans cette partie de la corniche cantabrique.

Arrivés là, un pont de pierre et 241 marches nous séparent de la Chapelle de San Juan. Malheureusement, celle-ci n’est pas celle d’origine, qui datait du IXe siècle à ce qu’on croit, et qui devint ensuite un couvent.

Il est vrai qu’entre les batailles, les incendies, les pillages et autres ravages, le temple a dû être reconstruit à maintes reprises.

Et, comme cela arrive dans bien d’autres endroits auréolés d’une certaine magie, les légendes et les coutumes sont tout autant les protagonistes de cette enclave pittoresque. Ainsi, celle qui raconte que l’empreinte présente sur la dernière marche est celle de Saint Jean Baptiste lui-même, qui en seulement trois enjambées, arriva jusqu’à la chapelle depuis Bermeo. Si vous posez là votre pied, il semble que cela vous portera chance. De même, faire sonner trois fois la cloche de la chapelle attire la bonne fortune et chasse les mauvais esprits.

Souvenez-vous-en ! Venir à Gaztelugatxe est une expérience inoubliable, mais auparavant, il vous faudra tenir compte de quelques petits détails pour bien préparer votre visite.

 ACCÈS DEPUIS LA RÉGION D’URIBE

EN VOITURE : depuis Bakio par la route BI-3101 Bakio-Bermeo.
EN BUS (compagnie BIZKAIBUS) : veuillez consulter ici les lignes 3516, 3517, 3518, 3527, leurs horaires et fréquence.